Points saillants

  • Le premier réseau régional des chefs de file des données ouvertes de l’Europe orientale a été lancé en 2016.
  • La première conférence régionale, Data for Development Results (en anglais), a eu lieu en 2016..

Voici certaines des principales initiatives de DOD en Europe orientale et en Asie centrale:

Le rapport sur l’état des données ouvertes

Cette étude de recherche sur les initiatives en matière de données ouvertes dans la région de l’Europe orientale et de l’Asie centrale présente un aperçu de l’état général des données ouvertes.

Journalisme de données

Former les journalistes pour qu’ils maîtrisent davantage les données a été une priorité pour cette région. En collaboration avec les universités locales, des formations ont été données aux journalistes en début de carrière pour qu’ils comprennent et utilisent mieux les données et rédigent des articles fondés sur des données probantes.

Pour en savoir plus : http://www.odecanet.org/data-journalism-manual/ (en anglais seulement)

Ministry of Data

Le Ministry of Data est un défi axé sur l’utilisation des données pour améliorer la gouvernance des villes dans les Balkans occidentaux. En 2016, 4 villes ont accepté de participer. Cinq équipes participantes sur les dix ont reçu des prix pour leurs solutions innovantes dans des secteurs passant par les renseignements fiscaux, la pollution de l’air et la mobilité des villes.

Pour en savoir plus : http://www.ministryofdata.info/ (en anglais seulement).

Données ouvertes en Europe occidentale et en Asie centrale (ODECA

Hébergé : au carrefour régional européen du Programme des Nations unies pour le développement et la Communauté des États indépendants (CEI) à Istanbul en Turquie

Formé: en 2015

Les efforts de DOD dans l’Europe orientale et l’Asie centrale sont coordonnés par Données ouvertes en Europe occidentale et en Asie centrale (ODECA) à Istanbul en Turquie. Ce carrefour sert de plateforme pour soutenir les représentants du gouvernement, la société civile et les citoyens dans leur travail avec les données ouvertes.

Consultez son site Web pour en savoir plus: http://www.odecanet.org/ (en anglais seulement